mardi 3 mars 2009

Phénix

Difficile pour moi de passer à côté de « Saint Seiya » pour le sujet "Armures". Petit hommage en acrylique au chevalier dont l'armure se régénère, à la balafre entre les deux yeux, celui qui sort éternellement son frère du pétrin, qui a failli buter ses 4 camarades à lui tout seul, qui bousille le cerveau de ses ennemis avec un doigt (quel touché !), et qui est revenu intact de la merdique Ile de la Mort : Ikki du Phénix !

3 commentaires:

mehta a dit…

Nice Stuff!

Commendable Blog indeed!

Dear Blogger, need your valuable feedback for:

www.octandigital.com

Regards,
Mehta

Mikl a dit…

Pour être tout à fait honnête, je suis moins fan de ce rendu que de tes aquarelles. ça fait plus lourd, plus "gras". Ou alors peut être aurait-il fallut partir encore plus dans l'expression brute, le trait et le mouvement.

Thomas Berthelon a dit…

Mon idée, c'était de partir dans l'expressif et la bonne vieille matière compacte, et qu'en même temps les gens puissent facilement identifier le dessin.
J'aime bien quand, de loin, le dessin semble à peu près clean, mais en y regardant de + près, la texture est faite de gros pâtés de peinture.